11 Septembre

11 Septembre - Tours Jumelles World Trade Center

 

« Il se peut que le 11 septembre reste dans les mémoires comme le jour d’une catastrophe de grande ampleur, tel le naufrage du Titanic le 15 avril 1912. Il se peut également que cette date entre dans l’Histoire comme un point de départ, comme le jour où l’humanité aurait commencé à éradiquer les sources du terrorisme…

Il se peut néanmoins que ce jour marque le début d’une longue escalade de la violence opposant des forces irréconciliables. Ce serait TERRIBLE. »

Der Spiegel –Le jour où le monde a basculé-

 

« Dis-nous quand ces choses arriveront, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde. » Matthieu 24:3

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 11 septembre 2001, les États-Unis sont frappés par des attentats terroristes extrêmement meurtriers. Le monde bascule en plein cauchemar. En avril 2001, Ahmad Shad Massoud, spécialiste de la résistance anti Al-Qaïda était intervenu devant le parlement européen à Bruxelles , faisant état d’informations d’attaques imminentes de large spectre sur le territoire américain. Il fut assassiné par Al-Qaïda deux jours avant les attentats.

Le territoire des États-Unis n’avait pas été touché par une attaque venue de l’étranger depuis l’agression surprise du Japon le 7 décembre 1941 sur la base navale américaine de Pearl Harbor (archipel d’Hawaï). Jusqu’alors les États-Unis apparaissaient comme la seule hyper puissance au monde. Ils alliaient en effet la force militaire, la puissance économique, l’efficacité de leurs services de renseignement.

« HIER EST POUR DEMAIN »

Le roman « Hier est pour demain », a pour toile de fonds le 11 septembre.

Il s’attache à décrire le ressenti d’une jeune femme face à l’horreur. Alors qu’à vingt ans, elle se prépare à vivre un amour absolu, sa vie bascule soudain violemment dans l’inconcevable. L’être qui compte le plus pour elle est dans la tour nord du World Trade Center, ce 11 septembre 2001 à 8h46

Comme tous les parents et amis des 2973 victimes de ces attentats, l’héroïne va subir un long processus psychologique de destruction.

Les images qui passent en boucle alors qu’elle n’a pas encore réalisé ce qui se passe, sont insupportables.

Comme d’autres, elle ne pourra jamais faire son deuil puisque la majorité des victimes ayant été pulvérisée, elle n’aura jamais un lieu de prières.

Arrive ensuite le remords et les questions sans réponse qui minent jusqu’à la folie.

Et c’est pour cela que nombreux sont ceux qui aimeraient réaliser l’impossible. Pourquoi ne pourrait-on pas retourner dans le passé pour éviter un événement qui a bouleversé sa propre existence ?

BOUGIE1

LE 11 SEPTEMBRE, LES FAITS :

Trois avions transformés en kamikaze par des pirates de l’air frappent au cœur de la puissance américaine, faisant des milliers de victimes

A 8 h 46 min 26 s, le Boeing 767 du vol AA11 BOSTON – LOS ANGELES  s’écrase contre la Tour Nord du centre des affaires de New York, entre le 93ème et le 99ème étage, à une vitesse d’environ  750km/h.

A 9h03, le vol UA175 devant relier BOSTON à LOS ANGELES  percute la Tour Sud, à environ 850km/h, entre le 77ème et le 85ème.

Le vol AA77,  entre WASHINGTON DC et LOS ANGELES s’encastre dans un des bâtiments du Pentagone à 9h37.

Un quatrième avion, celui du vol 77 d’American Airlines volant en direction de Washington et assurant la liaison NEWARK -SAN FRANSISCO  se crashe en Pensylvannie.

A 9h59, la Tour Sud cède et s’effondre 55min après l’impact avec l’avion de ligne suivi à 10h28 par la Tour Nord qui s’écroule à son tour.

http://www.lemonde.fr/11-septembre/article/2011/09/11/le-11-septembre-2001-minute-par-minute_1570727_1569588.html

LES PERTES HUMAINES :

Nombre total de  victimes, 2973 morts dont :

– 2600 dans les Tours et 2700 blessés

– 125 morts et 106 blessés au Pentagone

– 264 morts dans les avions plus les 19 terroristes

– 343 pompiers et 60 policiers et 24 disparus.

Et 70 000 personnes  ont été exposées aux émanations toxiques dues à l’effondrement des 2 tours.

LES DÉGÂTS MATÉRIELS :

– 8 bâtiments détruits ou endommagés.

– 1 800 000 tonnes de gravats.

Coûts : 34 milliards de dollars pour la reconstruction et14 milliards de dollars pour le sauvetage et nettoyage des sites.

LES CONSÉQUENCES A MOYEN ET LONG TERME :

- Le changement des règles sécuritaires avec l’institution d’une loi antiterroriste : le USA Patriot Act et la création du Homeland Seurity.

- L’ouverture d’un centre de détention de haute sécurité à Guantanamo Bay.

- Les représailles militaires en Afghanistan en octobre 2001 et en Irak en mars 2003.

- L’impact négatif sur l’économie.

- Les conséquences sur la sécurité dans les transports aériens.

« Ces attentats ont réellement remis en question la place de numéro un des États-Unis : ils ont accéléré le phénomène de récession, creusé le déficit commercial, sans parler du déficit budgétaire causé par les guerres… » Miller Lisa

 

EXPLICATIONS TECHNIQUES DE L’EFFONDREMENT DU WORLD TRADE CENTER :

Après plus de trois années d’enquête, le NIST (National Institute of Standards and Technology) a publié le premier rapport scientifique complet sur l’effondrement des tours jumelles du World Trade Center. L’ensemble des données a permis au final de réaliser la simulation par ordinateur de l’enchainement des événements depuis l’impact des appareils jusqu’à l’effondrement.

http://www.11septembre.net/wordtradecenter.html

ENQUÊTE ET POLÉMIQUE ET THÉORIES CONSPIRATIONNISTES  :

« Si la responsabilité d’Al-Qaïda dans ces attentats est confirmée par la plupart des médias occidentaux, des gouvernements et des spécialistes, la polémique sur la nature de ces évènements, ses causes, et les responsabilités en jeu n’a pas manqué d’apparaître rapidement. Certains ont émis l’hypothèse de l’implication, passive ou active et à un degré plus ou moins grand, du gouvernement américain… »

 

La naissance du 9/11 Truth Movement et toute une série de théories parfois contradictoires vont considérer les rapports des enquêteurs comme des mensonges ayant pour objet de couvrir un « complot intérieur ».

             

 

 

LE 11 SEPTEMBRE DANS LA LITTÉRATURE ET LE CINÉMA :

http://www.20minutes.fr/article/781372/comment-litterature-emparee-11-septembre

« Les thèmes convoqués touchent à la perte, le non-sens de la vie, de la superficialité matérialiste, le dépassement face à la massivité de cet évènement ou encore les valeurs mystiques et métaphysiques qui réinventent la tragédie de l’intime. » Buzz littéraire

Frédéric Beigbeder : Windows in the World.

Nicky d’Yvrea : Hier est pour Demain.

Jay Mc Inerney : The good life.

Maxime Chattam : Les arcanes du chaos.

Ken kalfus : Un désordre Américain.

Suite…/… En construction

 

 

Aucun commentaire pour l'instant